Skip to content

Revue de presse 20140531 Européennes, Bulgarie, OS français, droit à l’oubli, data brokers, Canal+, évadés du crack, @PicPedant, photo-journalisme, Dans ton flux

2014/05/31

—–
ELECTIONS EUROPEENNES

0

Visualisation et cartographie des résultats
http://www.liberation.fr/elections/europeenne-2014/
+ http://www.slate.fr/france/87687/contre-score-fn-bulletin-vote-preuve-deux-graphiques

#TellEurope: an analysis of the Twitter coverage of the Eurovision debate
http://ephemeron.eu/1207

#EP2014 : the European election through the lens of Twitter
http://ephemeron.eu/1219

—–
POL TECH

Compte-rendu : « Smart : qu’est-ce que nos internets ont en commun ? »
(…) Alors que Frédéric Martel ne cesse de nous répéter combien l’internet n’est pas global (et, il a raison, il ne l’est pas), il ne cesse de nous montrer combien sa globalité est inscrite dans l’interpénétration de nos différences culturelles. Ou plutôt, ce qu’il ne nous dit pas et qu’on peut lire en creux dans son livre, c’est combien ces services, parce qu’ils utilisent des technologies et des interfaces similaires, agissent sur nos comportements d’une manière assez uniforme, nous rendent semblables les uns aux autres. Partout sur la planète, nous devenons des gens devant des écrans (et de plus en plus avec la même interface, les mêmes systèmes d’exploitation, donc avec des valeurs culturelles intrinsèques embarquées que nous avons tous du mal à identifier). Car en s’intéressant autant aux acteurs, aux puissants, Frédéric Martel oublie peut-être combien l’expérience du net est finalement assez similaire pour les utilisateurs… qu’ils utilisent un service global ou un service local, l’original ou l’une de ses copies.
www.internetactu.net/2014/05/27/smart-quest-ce-que-nos-internets-ont-en-commun

Un système d’exploitation (OS) « made in France »
http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/un-systeme-d-exploitation-made-in-france-0514.shtml

Se libérer de Google ? Chiche ! — Si on commençait par la recherche ?
Les lecteurs de ce blog savent que Framasoft s’est engagé à se libérer par étapes des outils de Google : Framasoft a déjà dit bye-bye à Gmail, s’est libéré des GoogleGroups, de Google analytics et de la publicité, des polices de caractère Google… Tout cela demande à la fois de la détermination, un travail technique conséquent et des logiciels ou services de substitution fiables. Ce n’est pas forcément à la portée du simple utilisateur. Que peut-il commencer par faire pour se libérer de l’emprise de Google ?
http://www.framablog.org/index.php/post/2014/05/25/se-liberer-de-google-commencer-par-la-recherche

—–
LONG FORMAT

image02

Les naufragés de Bulgarie (1)
Partageant 259 kilomètres de frontières avec la Turquie, la Bulgarie est devenue l’une des nouvelles portes d’entrée en Europe. Mais à la fin de l’année 2013, un fort afflux de migrants a poussé les autorités bulgares à renforcer la surveillance de la frontière orientale de l’espace européen. Ceux qui ont réussi à mettre un pied dans la forteresse sont retenus dans des camps en attendant de recevoir leur statut de réfugié
http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/visuel/2014/05/30/les-naufrages-de-bulgarie_4421477_4350146.html

—–
DROIT

Google lance son « formulaire d’oubli » pour les Européens
La firme de Mountain View n’a pas eu d’autre choix que de se conformer à la décision de justice européenne sur le droit à l’oubli : elle propose, depuis jeudi 29 mai, un formulaire en ligne qui permet aux internautes européens de demander la suppression de résultats de recherche, associés à leur nom et qu’ils ne souhaitent voir apparaître.
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/05/30/google-lance-un-formulaire-d-oubli-pour-les-europeens_4428983_4408996.html

—–
DATA

Chasseurs de données privées
Cette enquête porte sur huit entreprises de «data brokers» aux Etats-Unis: Acxiom, CoreLogic, Datalogix, eBureau, ID Analytics, Intelius, PeekYou, Rapleaf and Recorded Future. Ces chasseurs de données explorent notamment le Net à la recherche d’informations personnelles, qu’ils revendent ensuite à d’autres entreprises:
http://www.slate.fr/life/87759/milliards-donnees-personnelles-web-google-facebook

—–
MEDIA

L’empire Canal + (1/4)
http://television.telerama.fr/television/l-empire-canal-bataille-contre-tous-1-4-premier-front-gagner-la-guerre-du-foot,111931.php
(2) http://television.telerama.fr/television/l-empire-canal-bataille-contre-tous-2-4-second-front-faire-ecran-a-la-vod,112813.php
(3) http://television.telerama.fr/television/l-empire-canal-bataille-contre-tous-3-4-troisieme-front-rester-tete-de-series,112814.php
(4/) http://television.telerama.fr/television/l-empire-canal-bataille-contre-tous-4-4-dernier-front-se-payer-une-tranche-de-gratuit,112816.php

—–
WEB DOC

crack

Les évadés du crack
Au milieu des années 1980, les premiers cailloux de crack commencent à circuler en Guyane. Importée des pays voisins d’Amérique du Sud, cette drogue est surnommée la « cocaïne du pauvre ». Aujourd’hui, le crack se vend partout dans cette région française. Avec le cannabis c’est devenue la drogue la plus consommée. Elle ravage la vie des toxicomanes. Des structures combattent ce fléau en proposant de l’aide aux consommateurs : hébergement, sevrage, réinsertion. Mais le crack est un adversaire redoutable. Plusieurs centaines de personnes* restent prisonnières de son emprise. Et très peu s’en évadent. Découvrez des trajectoires de vie déviées par le crack.
http://lesevadesducrack.fr

—–
ILLUS

Aurel : Work in progress
http://illustration.blog.lemonde.fr/2014/04/25/work-in-progress/

L’internaute @PicPedant, serial créditeur et chasseur de fakes
Montages photographiques mensongers, images volées ou sorties de leur contexte : rien n’échappe à l’œil de « PicPedant », justicier improvisé des images en ligne
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/05/27/picpedant-serial-crediteur-et-chasseur-de-fakes_4407411_4408996.html

Cke3x9a

L’impact de petits écrans sur le photo-journalisme
http://www.poynter.org/latest-news/media-lab/mobile-media/252626/how-small-screens-impact-photojournalism-and-tips-for-adapting/

—–
TECH POL

La ville de New York suit les réseaux sociaux pour débusquer les restaurants douteux
http://www.rslnmag.fr/post/2014/05/26/la-ville-de-new-york-utilise-les-reseaux-sociaux-pour-debusquer-les-restaurants-douteux.aspx
(En) www.nytimes.com/2014/05/23/dining/reviews-on-yelp-help-track-illness.html

—–
EN VRAC

Le monde numérique d’après les Fables de La Fontaine (1/3)
Maître Usager, sur un arbre perché,
Tenait en son bec des données.
Maître Algorithme, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
“Hé ! bonjour, Monsieur l’Usager.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre branding
Se rapporte à votre ranking,
Vous êtes le Phénix du graphe connecté.”
A ces mots l’Usager ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer son beau profil,
Il ouvre un large bec, laisse tomber ses données.
L’algorithme s’en saisit, et dit : “Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien quelques données, sans doute. ”
L’usager, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/fables-connect%C3%A9es/

« Dans ton flux (Klaire, vidéo, 2 min.)

 

 

 

.

Advertisements

From → Revue de presse

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: