Skip to content
Tags

Big Brother Awards 2013 – Surveiller les surveillants

2013/06/30

D’abord lancée en 1998 à Londres, la cérémonie annuelle des BBA (Big Brother Awards) arrive en version française en 2000. Le principe consiste à distinguer élus, hauts fonctionnaires, entreprises, … qui se sont illustrés par leurs attaques envers les libertés publiques. Les récipiendaires d’un « prix Orwell » affectionnent le fichage, la biométrie, la surveillance sous toutes ses formes. En 2008, le collectif français des BBA sort un ouvrage (sous creative commons) intitulé « Les surveillants surveillés » (édité chez Zones).

bba2013-w

En 2013, la cérémonie est organisée le 24 juin à Montreuil (93).
> Les nommés http://bigbrotherawards.eu.org/Big-Brother-Awards-2013
> Les vidéos de la soirée http://dai.ly/x11cl46

Localités

Dans cette première catégorie, on trouve une Maire d’une commune de 2.000 habitants qui installe des caméras sans consulter le conseil municipal et sans en informer ses administrés ; une municipalité (Nantes) qui tient à jour un fichier des SDF (1989 à 2012) ; un hôpital (Suresnes) qui ne sécurise pas assez les données médicales des patients, celles-ci sont accessibles via un moteur de recherche (ce qui pourrait intéresser les assureurs) ; des communes qui favorisent des « patrouilles citoyennes » et la délation contre les « comportements et faits inhabituels » ; et , le gagnant, le conseil général de Seine-Saint-Denis qui a installé un logiciel pour le recueil des données personnelles de chaque personne qui a affaire aux services sociaux.

Novlang

Sont nommés : La firme EADS qui encourage les étudiants à créer des outils de flicage (algorithmes de reconnaissance, mapping facial, …) ; la « vidéoverbalisation » qui associe vidéo-surveillance et verbalisation ; le concept de « tranquilité publique » et les dérives associées aux communes et politiques qui s’en emparent ; « les gérontechnologies » qui usent de la vidéo-vigilance, de l’analyse comportementale d’images, des bracelets électroniques ; et, le gagnant, Orange, qui propose aux internautes de laisser leurs navigations être analysées via des sondes DAI (Deep Packet Inspection), soit la mise en place d’un service de flicage volontaire.

Entreprise

On retrouve dans cette catégorie : Celtipharm, entreprise spécialisée dans des programmes marketing-ventes pour l’industrie pharmaceutique ; Facebook et son Graph Search qui permet d’opérer des requêtes très fines, ce qui peut se retourner contre certains internautes trop peu regardant sur les paramêtres de visibilité ; la RATP qui tente d’instaurer la reconnaissance faciale ;  les Google Glass, accessoire qui sous-tend une surveillance généralisée et un contenu hébergé dans le cloud ; (gagnant ex-aequo) le GIE Cartes bancaires qui laisse sciemment un système non sécurisé sur les cartes bancaires ; et (gagnant ex-aequo et mention spéciale) Conforama, Ikea, Castorama et Elior pour le flicage de leurs salariés.

BBA-2008-

Exécuteurs des basses œuvres

La CNAF qui use du data-mining pour créer des modèles et cibler des dossiers suspects de fraudes aux prestations sociales ; l’INSEE qui au travers d’une opération Open-Data a fourni la possibilité de connaître le montant des impôts de 62.000 foyers ; Paris Habitat OPH et son logiciel trop intrusif ; Christophe Cornouvin, un journaliste du Figaro au style très anxiogène ; Amaury Mestre, journaliste chez Marianne, qui continue de dresser un portrait à charge « des internets » ; Paul Landauer, urbaniste et architecte au service du sécuritaire et adepte de la « prévention situationnelle de l’insécurité dans les espaces urbains » ; (gagnant ex-aequo) la Direction centrale de la police aux frontières, qui expulse des jeunes étrangers sur la base de tests osseux, pourtant dénoncés par le corps médical ; (gagnant ex-aequo) Jean-François Cordet, ex-directeur général de l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA), La Délégation des Interception Judiciaires (DIJ) pour le coût et la privatisation du système.

Etat & Elus

Marielle Gallo, députée européenne (gagnant), qui vote avec constance en faveur des lois les plus liberticide (Acta) ; le Ministère des affaires étrangères pour l’attribution au privé du système de délivrance des visas, avec pour corolaire des complications (données biométriques, accès en ligne défectueux, …) ; le fichier du ministère de la Justice (gestion des activités et des mesures éducatives GAME 2010) qui généralise le fichage des mineurs et rend un large accès à ces données ; le ministère de la justice (fichier REDEX) avec un fichage opaque des récidivistes ; Sébastien Huygue de la CNIL et sa passivité concernant le fichier des « gens honnêtes » et les cartes d’identité à double puces censées prévenir l’usurpation d’identité ; enfin, le ministère de l’intérieur pour la constitution d’un fichier des non-admis FNAD.

Ensemble de son œuvre

Philippe Vannier, PDG de Bull et son associé Stéphane Saliès (gagnant) qui développe et commercialise à l’international des systèmes de surveillance de masse (Amesys).

Prix Voltaire (vigilance citoyenne)

Isabelle de Léon (gagnante), agent du Pôle Emploi qui a refusé la formation qui vise à contrôler les papiers des demandeurs et dénoncer, le cas échéant, les documents suspects ; Les organisateurs de cryptoparty qui popularisent les techniques de chiffrement et d’anonymisation des communications ; le club DJS (Droit, justice et sécurité) formé par des citoyens toulousains, qui ont fait appel au conseil d’état, avec succès, pour remettre en cause le prélèvement de données pour les passeports biométriques ; Simon Tattevin pour son opposition au recours disproportionné au fichage ADN pour une affaire d’incendie dans sa commune.

.

Advertisements

From → Divers

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: